13.05.16 D’Ushuaïa à Rio de Janeiro, fin du voyage, vivement le suivant !

Je me suis toujours demandé si en réalisant ses rêves on ne leur fait pas perdre un peu de magie et je crois maintenant que la réponse est non… Ancrer un rêve dans la réalité permet simplement d’en imaginer d’autres et de « seguir viajando » dans le monde…

Quitter Ushuaia ne nous a pas particulièrement fait plaisir car c’était la première fois que l’on prenait la direction inverse, c’est-à-dire Sud-Nord et aussi parce que cette petite ville nous a bien accueillie et on s’y sentait bien… Malheureusement après mûre réflexion et petite dépression, nous avons fait le choix de renvoyer le camion par le bateau qui partait de Montevideo le 18 avril ! Autant dire que décoller d’Ushuaia le 7 n’était pas trop tôt étant donné les 3000 km de pampa qui nous attendaient !

 

Il a fallu que Bast et Isa honorent le pari de se baigner dans le canal Beagle avant de pouvoir décoller sous un soleil de plomb en direction du nord. Rien de bien fou à raconter sur la remontée de l’interminable pampa si ce n’est une moyenne de 800 km par jour sur la Ruta 3 où ils ont eu la brillante idée de mettre des petits panneaux très décourageants tous les kilomètres…  Nous avons néanmoins réussi à remonter tranquillement sans trop de fatigue… Le vent s’est calmé en sortant le la Terre de Feu et le paysage a commencé à verdir aux environs de Viedma, déjà bien au Nord. En 5 jours, on a réussi à rejoindre la frontière Uruguayenne et à entrer dans Montevideo à temps pour rencontrer notre ami Ignacio, avec qui on devait faire les papiers de retour du camion. Heureusement, Montevideo est une petite ville à échelle humaine et le port super accessible en camion, ouf !

Après avoir géré tous les papiers, on avait donc jusqu’au 18 pour « préparer » le camion et visiter un peu l’Uruguay. Pour ceux qui ne connaissent pas, l’Uruguay est un pays très vert et très plat où vivent 3 millions de personnes et 12 millions de vaches ! Etant donné que le pays est petit et que les gens sont assez ouverts, ils ont mis en place une politique expérimentale hyper intéressante et qui mérite d’être étudiée de plus près… Seul pays d’Amérique du Sud à avoir autorisé l’avortement, et à avoir rendu légale la consommation de marijuana ! On n’avait jamais vu ça, des champs entiers de beuh gardés par l’armée JBref, l’Uruguay c’est du campo, du campo et encore du campo ! Et pour nous, de la pluie, de la pluie et encore de la pluie ! On a eu la bonne idée d’aller passer ces quelques jours d’attente à Arequita, la seule montagne de l’Uruguay et cette petite montagne a eu la bonne idée de devenir une île deux jours avant le départ du bateau.

Une grosse frayeur de devoir annuler le départ mais quand même 24h bloqués avec des supers belles personnes d’un peu partout venus eux pour faire de la high line sur l’île d’Arequita ! Un souvenir inoubliable et heureusement, une fenêtre météo qui nous a permis de passer le matin tôt avant que le niveau d’eau remonte par la suite… Tout le pays a en fait été touché par les inondations et plus de 10 000 personnes ont été déplacées, sans gravités, heureusement ! Donc pour nous, juste le temps de faire sécher un peu les affaires et le 18 au matin, Bast est allé déposer le camion dans le gros bateau qui l’emmène vers la Belgique… En espérant qu’il arrive un jour. Et nous, bien contents d’être pour un mois en sac à dos !!!

 

On a donc passé quelques jours à Montevideo tranquillou puis après une journée à Colonia, on est allé passer une semaine à Buenos Aires, dans LA Capitale de l’Argentine ! Et cette fameuse capitale nous a bien reçus… Lisa et Ferran nous ont sympathiquement accueillis et on a eu l’occasion de déambuler un peu  dans cette grande ville au gré des envies de chacun… C’est une ville difficile à raconter mais les gens sont sympas et l’ambiance chaleureuse ! Ca a malheureusement été là qu’Isa nous a quitté pour faire sa route jusqu’à Santiago où elle doit être le 25 mai pour prendre l’avion alors que nous on devait être le 17 mai à Rio de Janeiro pour aussi prendre l’avion…

 

On a donc fait les aux revoir et on est partis « a dedo » (en stop) jusqu’à Iguazu, les fabuleuses chutes… 5 jours de stop à peu près sous le soleil avec des rencontres superbes et des histoires rigolotes…  Les gens nous ont tous laissé des bouts de terrain pour planter la tente sur le chemin et ça a été une belle aventure. On a malheureusement fini sous la pluie et le jour où on a visité les chutes du côté argentin, on s’est pris une énorme drache ! Elles étaient quand même bien belles et le débit d’eau est hallucinant !!! Iguazu du côté argentin est une petite ville bien sympa et on a finalement finis par entrer au Brésil le 9 mai pour se rendre compte que c’était fini avec l’espagnol et la compréhension des gens, le portugais est une langue inpinable !

On a fait un tour aux chutes du côté Brésilien où la vue est magnifique et où on a eu un peu de soleil et le 11, on a pris un bus vers Rio de Janeiro (26 heures de trajet) où nous sommes actuellement… Ca sent la fin du voyage à plein nez et Rio est un vrai dépaysement ! Rien à voir avec ce qu’on avait vu jusque là, ce qui nous fait dire que le Brésil est bien un pays qui constitue un voyage complet pour en découvrir tous les secrets…  Nous avons jusqu’au 17 pour nous immerger dans cette énorme cité et on espère bien pouvoir se régaler encore jusqu’au départ de l’avion qui nous mènera vers la Belgique et notre petit camion…

 

On se sent tous bizarres en cette fin de voyage, un peu la tête ici, un peu déjà là-bas mais que du positif dans la tête et encore ici des belles rencontres en perspective…

 

Peut-être est-ce la dernière note de ce voyage, peut-être pas mais en tous cas, merci à tous ceux qui nous ont suivis, de près ou de loin et merci à tous les gens qui ont croisé notre chemin pour un sourire, un beau moment ou plus, vous nous avez tous nourris !

 

Y’a plus qu’à attendre le prochain voyage qui ne devrait pas tarder…

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    maryse (lundi, 16 mai 2016 10:20)

    après toutes ces belles rencontres, de belles retrouvailles vous attendent !!!
    on a hâte de vous revoir !
    bisous

  • #2

    Hélène (mercredi, 18 mai 2016 20:40)

    Vive les retrouvailles!!!!
    Et vivement le prochain voyage! Tellement hâte de vous voir
    Bisous!

  • #3

    Maud (samedi, 21 mai 2016 11:08)

    Ça me fait bizarre de penser que c'est votre dernière note de voyage, après tout ce temps vos récits . En tout cas , je continuerais à lire vos prochains voyages .
    J'espère que vous avez bien profité de Rio . À la prochaines :)
    Maud et Dominique

  • #4

    Raphaele et Cie (jeudi, 26 mai 2016 02:38)

    Merci merci encore pour votre beau voyage offert en récits ( très vivant ) et en images ( sincères et sublimes souvent ) !! Bonne route de retour avec votre " phœnix " , et des rêves de futur pour de nouveaux voyages !! Nous avons retrouvé Isadora tout à l 'heure et sommes très très heureux !!
    Elle est belle comme un premier matin du monde !! On espère vous voir prochainement !!
    Bisous à vous ,
    Raphaële et Cie .

A vos plumes ! Petites phrases à retenir...


" Combien de temps en voiture pour venir, de France jusqu'ici ? "

" C'est où aux Etats-Unis, la France ? "

Et oui, la Bible n'a pas de chapitre Géographie !

Phrases entendues 200 fois depuis le départ !



"- Pourquoi tu vas pas à l'école ? - Parce que j'ai peur qu'on me vole !

-Mais qu'on te vole quoi ?

- Mes poumons ! Ici ils nous volent nos poumons"

Eidy, 12 ans, Salvador


"Si t'es aveugles et que tu perds la voix, tu peux même pas la retrouver !"

H.D


Piti piti, toti ka

monté montagne...

Si la vida te das limones,

haz limonada !