Via les amis...

www.vistetequenosvamos.com

02.01.2015 Bolivia hasta Chile…

Quelques nouvelles fraiches pour bien commencer l’année !!! Avant tout, on vous souhaite à tous et à toutes une

                Très Belle Année 2016 !

 

               

De l’Amour, de l’Amitié, du Partage, des Voyages, de la Solidarité, des Rires, des Sourires, de la Compassion et plus que tout encore, des tonnes d’Humanité !!!

 

 

La Bolivie nous a laissé un sentiment amer quand à son degré d’humanité alors on en gobe dès qu’on peut !

 

               

Nous étions à Copacabana la dernière fois et on y a passé une bonne semaine à pas faire grand-chose, si ce n’est papoter avec ceux qui passaient et partager des belles soirées. Un lieu de passage où se côtoient de nombreux voyageurs en tous genres. Le Lac Titicaca existe bel et bien et ses couleurs donnent l’impression d’être à la mer. Le vent et le bruit des vagues, tout y est… Encore plus sympa depuis la Isla del Sol où le soleil est fatal mais la rando magnifique.

 

 

 

Puis on a repris la route vers La Paz, capitale que l’on nous a conseillé de visiter… Alors, pourquoi pas ? Rien d’extraordinaire en fait, si ce n’est sa ressemblance avec Grenoble ! Coincée dans une cuvette, elle bouillonne comme une grosse casserole sur le feu et les montagnes alentours se font tranquillement grignoter par sa surpopulation. Une belle invention par contre, un téléphérique permet d’aller rapidement d’un point à un autre en survolant la ville, c’est impressionnant !

 

 

Et en parlant d’impressionnant, on a continué vers la très réputée « Route de la Mort » ou « Route la Plus Périlleuse du Monde » qui offre des paysages vraiment superbes mais qui fait même pas peur ! Bien sur, les à pics sont profonds et raides mais étant donné que c’est maintenant une route secondaire, plus besoin de se croiser et de prendre des risques. On a des souvenirs de routes du Pérou bien plus flippantes que celle-là. Mais le paysage vaut le détour et la vie animée de Coroico aussi. C’est complètement fou de redescendre si vite de l’Altiplano à la jungle en si peu de temps…

 

                Et comme l’objectif reste encore et toujours le sud, on a continué vers l’immense Altiplano et les villes de Potosi et Sucre. C’est vraiment fou comme un nom représente si bien un paysage : « Alti Plano », Haut et Plat ! En effet, mais aussi sec, désertique, aride, hostile, pauvre, et j’en passe… Les habitants de l’Altiplano, en dehors des lamas, sont les oubliés de la politique socialiste d’Evo Morales. Personne ne peut réellement habiter des endroits aussi durs, c’est inhumain et tout simplement invivable. Par contre, c’est grandiose et encore une fois, la nature nous fait sentir tous petits et maitres de rien…

 

                La ville de Potosi est chargée d’histoire et celle-ci pèse réellement sur les habitants et les mineurs (la majorité des habitants vivent des mines). L’histoire passée depuis la colonisation et l’histoire qu’ils sont en train d’écrire a marqué et marquera la Bolivie éternellement et le monde entier d’ailleurs. A lire pour comprendre : Eduardo Galeano, « Les veines ouvertes de l’Amérique Latine ».

 

                La ville de Sucre, capitale officielle, est moins pesante et flâner dans les rues et au marché  est très agréable. Malgré tout, la différence entre les riches et les pauvres est grande et on se sent souvent mal à l’aise. La société actuelle à bouleversé un monde établi de cultures et de traditions très fortes et les gens se sont perdu dans ce dédale où ils sont obligés de vivre au présent. La propagande faite par le gouvernement inspire méfiance et rejet de l’étranger (du déjà vu non ?) à tel point qu’on s’est parfois fait envoyer bouler alors qu’on voulait simplement acheter trois avocats…  Le pouvoir des médias et la crédibilité des gens nous offre un univers étrange... Si seulement les riches, politiques arrêtaient de jouer avec la crédibilité des gens et commençaient à offrir, éduquer, aimer et partager…  M’enfin, c’est pas facile de décrire tout ça ici, on en reparlera…

 

On a profité d’un petit tour de marché à Tarabouco (superbe marché de tissus traditionnels) avant de rejoindre le Sud Sud, l’isolation totale !

 

 

Salar de Uyuni et Sud Lipez : deux déserts, l’un de sel et l’autre de cailloux et de sable…

 

L’immensité du Salar de Uyuni est indescriptible…

 

Et l’isolation du Sud Lipez est impressionnante… Une vrai galère en Waji Tambo mais partagée avec Alberto et Sonia (les deux espagnols avec qui on a fait le Machu Picchu), une partie de plaisir ! Ensablement, vents pleins de sable, eaux thermales, laguna coloraba, geysers, laguna verde, mécanique, pilotage à fond les ballons et douche obligatoire en arrivant, la ré-ga-la-de !!!!!

 

C’est un peu difficile à décrire alors autant regarder les photos, elles parlent d’elles-mêmes !

 

En route pour le Chili et l’Argentine, des pays qui n’ont rien à voir avec ce qu’on a vécu ces derniers mois ! Trop bien ! On est arrivés à San Pedro de Atacama où on s'est fait un pur nouvel an avec une famille de Catalans et Alberto et Sonia, un chouette moment !!!

 

Des bises à tous et n’hésitez pas, il vous reste pas tant de temps que ça pour venir nous faire un coucou !!!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Maud (lundi, 04 janvier 2016 18:54)

    Ça m'impressionne toujours vos paysages et grâce à vous deux j'en apprends toujours . Hâte de voir la suite pour entre autre savoir si vous avez réussit à acheter vos avocats . Bises à vous deux

  • #2

    Nous (mercredi, 06 janvier 2016 18:58)

    Merci à toi Maud pour tous tes supers messages depuis le début du voyage ! Je te souhaite une belle année pleine de belles choses... Embrasse tes parents. A bientôt, Anna

  • #3

    Maud (vendredi, 08 janvier 2016 13:31)

    Ma mère te remercie et te souhaite un beau et bon voyage.
    À bientôt j'espère

  • #4

    maryse (vendredi, 08 janvier 2016 20:10)

    toujours aussi passionnant et les photos sont magnifiques ! un vrai bonheur de voyager un peu nous aussi... je vous souhaite une année toujours pleine de belles rencontres et d'éclats de rire.
    des bisous

  • #5

    Maud (dimanche, 10 janvier 2016 19:45)

    Bonne année à toi aussi Anna , je te souhaite le meilleur et j'espère te revoir à ton retour.
    Gros bisous

  • #6

    Hélène (lundi, 11 janvier 2016 07:51)

    Les photos sont superbes!! Profitez bien! Très belle, heureuse et funky année à vous deux! Bisous

  • #7

    Crum's family (samedi, 16 janvier 2016 20:56)

    Que de beaux paysages rencontrés. Toute la famille qui regarde le blog, avec Alicia....., vous souhaite une belle année et une bonne continuation. Bises

  • #8

    Céline & Séb (dimanche, 17 janvier 2016 20:16)

    Bonne et heureuse année à vous 2 !!! Que de beaux paysages... époustouflants ! Nous vous souhaitons encore de belles aventures pour cette année 2016. Bises à vous 2.

  • #9

    Yann (jeudi, 28 janvier 2016 00:17)

    Super vos récits, ça fait rêver !! Une belle année 2016 à vous 2 également, c'est excellent j'ai aussi eu la chance de faire le nouvel an à San Pedro de Atacama pour le passage en 2005 ! Continuez d'en profiter au max, nous en France on fait beaucoup de spél à défaut d'avoir de la neige, quoique ce weekend on est allé taper le toit des Pyrénées à ski avec Lucas. La bise à vous !

A vos plumes ! Petites phrases à retenir...


" Combien de temps en voiture pour venir, de France jusqu'ici ? "

" C'est où aux Etats-Unis, la France ? "

Et oui, la Bible n'a pas de chapitre Géographie !

Phrases entendues 200 fois depuis le départ !



"- Pourquoi tu vas pas à l'école ? - Parce que j'ai peur qu'on me vole !

-Mais qu'on te vole quoi ?

- Mes poumons ! Ici ils nous volent nos poumons"

Eidy, 12 ans, Salvador


"Si t'es aveugles et que tu perds la voix, tu peux même pas la retrouver !"

H.D


Piti piti, toti ka

monté montagne...

Si la vida te das limones,

haz limonada !